Sur les traces du « street art » lyonnais

insolite
Sur les traces du « street art » lyonnais

Fresques murales, collages graphiques, escaliers peints… Visitez le quartier très vivant et arty des pentes de la Croix-Rousse à travers le prisme du street art.

Les murs comme toile de peinture : la technique est loin d'être récente à Lyon. Bien avant l'émergence du street art contemporain, d'immenses fresques ont égayé les rues dès les années 1980. Aujourd'hui, murs peints, devantures artistiques et œuvres underground se partagent les pentes de la Croix-Rousse. Préparez-vous à grimper jusqu'au sommet de la colline, à la découverte d'une facette insolite de la ville !

Commencez votre périple par la rue Prunelle pour admirer ses escaliers colorés. En longeant le Jardin des Plantes, restez à l'affût des nombreuses réalisations éphémères, comme les collages de vinyles de l'artiste Kesa ou les personnages de fiction représentés sous forme de gélule par Toki Art. Rue Saint-Polycarpe, levez la tête : deux jambes sont figées en l'air pour l'œuvre « Droit dans le mur » de Caj. Grimpez maintenant l'escalier bleu du passage Mermet, signé Wenc, et continuez jusqu'à la rue Neyret, où les yeux vairons de David Bowie, peints par Big Ben, vous hypnotisent.

N'oubliez pas d'observer le sol de cette galerie à ciel ouvert, à la recherche de mosaïques sur le macadam. C'est le flacking, une technique créée à Lyon par Ememem, qui transforme les fissures du béton en touches colorées. Une fois arrivé sur le plateau de la Croix-Rousse, terminez cette balade urbaine avec une œuvre incontournable : le mur peint des Canuts. Cet immense trompe-l'œil de 1 200 m2 – la plus grande fresque d'Europe – est l'une des premières créations murales de la ville et a évolué avec le temps. Des ouvriers de la soie aux Vélov, les détails réalistes vous racontent l'histoire de Lyon, en images.

https://www.lyon-france.com/Je-decouvre-Lyon/sites-et-monuments/Sites-et-monuments-remarquables/fresque-des-canuts